Aucune fausse note pour la 40+1e édition du Paléo

Aucune fausse note pour la 40+1e édition du Paléo

muse_ma16_pierredescombes-0030
Quelques gouttes de pluie et beaucoup de chaleur ont accompagné une édition 2016 du Paléo qualifiée de céleste par les organisateurs. (photo Pierre Descombes)
Le smartphone dans une main et un burger de Haggis dans l’autre pour accompagner le sublime feu d’artifice le dimanche 24 juillet vers 23h15 juste avant d’entonner les classiques d’un certain Michel Polnareff sur la grande scène. Ainsi s’est conclue la 40+1e édition du Paléo Festival sur la Plaine de l’Asse qui a accueilli plus de 230’000 festivaliers. Le premier bilan, à chaud, du directeur du Paléo, Daniel Rossellat, est positif…
Muse, Iron Maiden, Fréro Delavega, Lilly Wood & The Prick et Les Insus font partie des têtes d’affiche qui ont occupé les différentes scènes durant ces six jours. Mais on aura aussi découvert quelques perles, notamment Courtney Barnett, Rover ou Antipods. Le patron de Paléo a, lui aussi, pris du temps pour apprécier certains concerts.
Le Village du Monde celtique a su faire voyager les quelque 230’000 spectateurs présents cette année, tant grâce à sa fabuleuse nourriture, mais aussi grâce à l’ambiance de la Tour Vagabonde et les concerts proposés sur la scène du Dôme. Les kilts étaient nombreux (des vrais!) et les sons de cornemuse rendaient l’atmosphère encore plus réaliste.
Les timides gouttes de pluie n’auront donc pas gâché la fête et la prochaine édition est déjà agendée: elle aura lieu du 18 au 23 juillet 2017, avec le thème de l’Amérique centrale pour le Village du Monde et c’est promis… d’autres grands noms dans la programmation.