La menace de grève plane toujours sur l’Aéroport

La menace de grève plane toujours sur l’Aéroport

swissport

Si vous prenez l’avion pendant les fêtes, soyez attentifs. La menace de grève plane toujours sur l’Aéroport de Genève. Les employés de Swissport pourraient débrayer. L’un des deux syndicats qui les représente refuse de signer la nouvelle Convention Collective de Travail, insuffisante à ses yeux. Jamshid Pourampir, du syndicat SSP.

Face à eux, la direction de Swissport, mais aussi le syndicat Push, qui a signé la CCT qui devrait entrer en vigueur au premier janvier. Un accord qui convient à la majorité du personnel, selon Henri-Pierre Müllner, du syndicat Push.

L’actuelle CCT prend fin le 31 décembre, et selon le principe de la paix du travail, cette grève n’a donc pas lieu d’être, selon Henri-Pierre Müllner.

Mais le syndicat Push, qui a négocié la CCT, n’est pas reconnu par l’union syndicale suisse, car pas assez indépendant du patronat. Le SSP maintient donc son préavis de grève et attend que Swissport revienne sur l’accord. Jamshid Pourampir, du syndicat SSP.